AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gryffondor

avatar


Marlène McKinnon


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   10/10/2013
Ϟ PARCHEMINS :   23
Ϟ AGE DU PERSONNAGE :   58
Ϟ ANNÉE :   6 ème
Ϟ BAGUETTE :   Bois de vigne, 23,75 cm et crin de sombral.
Ϟ EPOUVANTARD :   Un cercueil qui menace de l'enterrer vivante
MessageSujet: Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.   Jeu 10 Oct - 19:05



Marlène McKinnon
"Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme des larmes dans la pluie."


âge, lieu de naissance ∞ Marlène a 16 ans, elle est née le 23 Juillet 1960 à Londres ; statut civil ∞ célibataire ; maison ∞ Gryffondor ; baguette ∞ Bois de vigne, 23,75 cm et crin de sombral. Baguette vive flexible, agréable a tenir en main mais dotée d'un caractère bien affirmé. ; balais ∞ Son balai est son cadeau d'anniversaire pour ses 16 ans. Il est le dernier à la pointe et a été personnalisé par son père. Le manche est en bois a été éclaircit et sur tout le pourtour ont été rélaisés des gravures représentant des feuilles de vignes entrelacées autour d'un message discret de son père;  Epouventard ∞ Un cercueil qui menace de l'enterrer vivante ; Patronus ∞ Un irbis qui lui arrive à la taille; Ridikulus ∞ La porte du cercueil est collée par du chewing gum rose et plus elle tente de s'ouvrire plus il en sort des bulle qui recouvre le cercueil ; crédit ∞ Liloo_59, tumblr ; célébrité ∞ Nina Dobrev ;


Caractère
Marlène est une jeune femme un peu énigmatique et contradictoire quand on la connait dans son entièreté. Sa nature mêle timidité, craintes, fragilité, doutes quant à sa propre valeur avec un caractère fort, une grande gueule de façade, douceur et chaleur.

Séduisante, Marlène possède un charisme certain et cherche à communiquer et à s'exprimer. Elle est plutôt sociable et aime le contact tant qu’on n’entre pas dans les sujets qui l’intimident. Comme par exemple les sentiments. En effet, si la jeune femme aime les garçons et passer du temps avec eux, parler d’amour la terrifie. Elle préfère mille fois un bras de fer ou des paris débiles plutôt que de montrer ses sentiments. Elle aime draguer, certe. Mais ça ne doit jamais aller assez loin pour ça.

Souple, mobile, adroite, vive et adaptable, elle n'aime pas que la vie soit morne et routinière : il lui faut de la fantaisie ! Impatiente, il lui arrive d'abandonner souvent au moment précis où elle est arrivée au but. En fait, c'est parce que le plaisir, pour elle, consiste plus particulièrement dans la conquête ou l'inaccessible. Mais, une fois l'objet atteint, il perd son caractère attractif. Voilà pourquoi elle apprécie les découvertes et les voyages qui ont l'attrait de l'inconnu.

En dehors de ça, elle est peu disciplinée, n'aimant guère le travail et les contraintes, elle ne fourni des efforts que si elle a le sentiment d'intéresser et de faire plaisir.
Son  émotivité est extrêmement forte et envahissante, et  un point faible. Marlène a des comportements qui peuvent parfois paraître extrêmes puisqu’elle est le genre de fille a passer facilement du rire aux larmes.

Marlène est passionnée par tout ce qui touche au domaine des soins. Que ce soit par la connaissance des plantes ou celle des bons gestes. Connaître les antidotes et les poisons, les plantes, les champignons et tout ce qui fait partie de la flore, tout cela, elle adore. Chez elle, pouvoir sauver des vies est merveilleux. Elle veut être utile, mais pouvoir aussi se défendre par l’utilisation de poisons mortels.

Elle aime l’idée d’être libre. De pouvoir voyager aux grés de ses envies, découvrir le monde et ses habitants sans avoir de compte à rendre, à personne. Disposer de sa vie comme elle l’entend est un vrai bonheur, un besoin.

Elle ne supporte pas qu’on relègue les femmes au rang de cuisinière, mère ou juste femme au foyer. Elle juge les femmes tout aussi capables que les hommes pour bien des choses, si pas parfois même plus douées ! Elle peut admettre que certaines femmes n’attendent rien de plus qu’un mariage et des enfants pour trouver leur place. Mais ce n’est pas son cas, elle ne veut pas être enfermée dans ce genre d’image. Elle serait bien incapable d’entrer dans un tel carcan de toute façon.


Anecdotes
Le cognard émit un sifflement perçant au moment même où sous la poussé violente de la batte, il fut projeter dans l’air. Déjà animé par une volonté propre de blesser les joueurs, la batteuse venait de lui octroyer la vitesse nécessaire et la direction attendue pour  en abattre un. Et qui plus est, pas n’importe qui, l’attrapeur de l’équipe adverse. Et sous les cris tantôt haineux, tantôt admiratif, la joueuse exhiba fièrement sa batte, sans même un regard pour le malheureux qui filait droit vers le sol.

« Serpentard gagne le match ! »

Des cris de joies s’élevèrent des gradins tandis que déjà l’équipe virevoltait pour offrir une danse  de la victoire aux fans. C’était un peu orgueilleux, mais dans des frôlements puissants les batteuses s’étaient donné le but de réussir à décoiffer un professeur. Le mieux serait qu’un chapeau s’envole pour gagner le challenge…

« Arrêtez immédiatement ! »

Remise au pat par le professeur de vol, les deux jeunes femmes bougonnèrent en remettant pied au sol. C’est alors que Marlène fit irruption comme une furie, les poussant avec rage. Le joueur qui était au sol n’était autre qu’un membre de son équipe. Et le pauvre avait le poignet cassé.

« Vous êtes fières de vous !?  Bande de garg… »

Une main sur ses lèvres vint étouffer l’averse de jurons qui devait se déverser hors de sa bouche. Inquiète et en colère, elle était prête à en venir aux mains et ce fut seulement parce qu’elle était cintré par un ami qu’elle fut ramenée plus loin, avant de recevoir un avertissement elle aussi.

Les matchs la mettaient toujours dans un état d’adrénaline intense, ce n’était pas nouveau. Mais jouer contre les Serpentard, perdre le match et avoir un ami à terre… Et bien, ça avait le don de la mettre à cran. Et dans ces cas là, rien de mieux que de demander aux maraudeur ‘s où se fournir en jus de citrouille… Pour finir la soirée entre amis et faire la fête en compagnie du blessé.



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ Canasta ; âge ∞ 24 ans ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Grâce à PRD ; Que penses-tu du forum? ∞ J'ai craqué en le voyant *-* ; Et le code dans tout ça ? Ok by Lily ; Un dernier truc à dire? ∞ A très bientôt ! Ah oui et une dernière toute petite chose, dans vos pv's de Poufsouffle, deux mecs ont les mêmes prénoms et noms ^^;


Dernière édition par Marlène McKinnon le Jeu 10 Oct - 22:06, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Gryffondor

avatar


Marlène McKinnon


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   10/10/2013
Ϟ PARCHEMINS :   23
Ϟ AGE DU PERSONNAGE :   58
Ϟ ANNÉE :   6 ème
Ϟ BAGUETTE :   Bois de vigne, 23,75 cm et crin de sombral.
Ϟ EPOUVANTARD :   Un cercueil qui menace de l'enterrer vivante
MessageSujet: Re: Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.   Jeu 10 Oct - 19:06



This is my story
"La vie, c'est comme une bulle, une petite bulle perdue dans l'atmosphère, et qui éclate un beau jour quand le temps est venu."


Marlène est née dans un monde où la lumière et la chaleur représentaient tout. Dans une demeure où les milles senteurs étaient portés par une brise douce et agréable, où les gens se laissaient porter par elle vers la beauté de l’art et les jouissances terrestre. Un monde plein de promesses...

C’est un 23 juillet qu’elle a poussé son premier cri, dans une chambre lumineuse et empreinte d’un amour vif qui vous enrobait de joie de vivre. Elle n’avait pas encore ouvert les yeux qu’on la déposait dans les bras réconfortants et protecteurs d’une mère aimante. Une sorcière du nom de Xenilda. Une belle jeune femme aux yeux d’émeraude et à la peau douce et dorée. Marlène était la deuxième enfant de l’amour. La fille que Xenilda avait portée fièrement pour l’homme qu’elle avait épousé. Yvan Mckinnon, un jeune moldu londonien. Un homme qui, s’il n’avait que peu de charme, avait une grande bonté d’âme et un amour sans borne pour elle.

Les années qui suivirent la naissance de leur second enfant tant attendu, furent belles et heureuses. Xenilda, elle devait l’apprendre avec le temps, était un homme respecté et respectable. Elle menait sa petite entreprise avec un esprit pondéré et généreux. Cependant, si elle savait le faire, c’était probablement parce qu’il savait exactement de quels hommes elle devait s’entourer, et surtout qui étaient les brebis galeuses dans le troupeau…

Grâce à sa bonne réputation et à ses gallions, Marlène reçu la meilleure instruction dès son plus jeune âge. Les maîtres les plus instruits demeuraient chez eux dans le seul but de satisfaire sa curiosité et nourrir son esprit de toutes les connaissances possibles… Et Dieu sait qu’elle aimait apprendre ! Mais pas dans les livres, plutôt par essais, travail et expériences. Jusqu’à parfois se mettre en danger…

Très vite, Marlène tissa des liens très particuliers avec son père. Le fait qu’il ne soit pas sorcier lui ouvrit l’esprit d’une manière que sa mère ne pouvait pas réellement aborder. Aussi passait-elle beaucoup de temps en sa compagnie, cherchant à tout comprendre, tout gérer comme le ferait une enfant moldue. Et loin de chercher à l’en dissuader, son père aimait entremêler les deux culture qui feraient de ses enfants des sorciers ouverts aux deux mondes.

Quand enfin Marlène atteint l’âge de ses 11 ans, elle ne tenait plus en place. Ça faisait déjà deux ans que son frère allait à Poudlard, deux ans qu’elle l’accompagnait à la gare, l’écoutait raconter les histoires  qui lui arrivaient là bas,…
Et là, enfin ! Elle avait enfin atteint l’âge et attendait impatiemment sa lettre. Cette fois, ce serait sa petite sœur qui l’accompagnerait sur le quai pour lui dire au revoir. Et même si elle adorait sa sœur, elle serait heureuse de monter dans le train.

Après tout, elle savait depuis longtemps qu’elle était une sorcière. Elle avait baigné dans cet univers depuis sa plus tendre enfance. À deux ans à peine, elle avait son propre balai et flottait à 30 cm du sol en imitant les joueurs que son père adorait tant. Un bâton dans la main, elle mimait déjà les batteurs en frappant l’air. Bref, cette enfant était à n’en pas douter une digne héritière de sa mère et pour cette raison, il était grand temps qu’elle reçoive LA lettre.

Heureusement pour la famille Mckinnon, elle finit par arriver et l’enfant pu arrêter de les rendre fou à ne plus parler que de ça. Oui, elle irait comme son frère, dans la prestigieuse école…

Poudlard enfin...

Marlène écoutait déjà à moitié le choixpeau. Ce n’était pas tellement que ça ne l’intéressait pas, au contraire, mais elle avait demandé à son frère de lui expliquer quelles étaient leurs particularités. Elle savait qu’elle n’était ni patiente, ni particulièrement travailleuse et encore moins sage ou réfléchie. Elle se savait loyale, courageuse et débrouillarde. Du coup, elle savait qu’elle ne serait pas à Serdaigle mais pour le reste… comment savoir laquelle des trois autres maisons lui conviendrait ?
Son frère ne cessait de la taquiner en lui disant qu’aucune ne lui conviendrait et que pour les filles dans son cas, on la ferait suivre par le gardien des clés.

« Mademoiselle Mckinnon »

Grimpant les marches rapidement, elle bondissait presque sur place. Au point d’en rater une et de manquer de s’écrouler face au reste des élèves. Heureusement, elle eut le temps de se redresser sans manquer de jurer assez fort pour que tout le monde l’entende.  Au moins, elle ne s’était pas retrouvée les quatre fers en l’air… Mais le regard noir que certain professeur lui lançait malgré les rires qui l’entouraient, lui en disait long sur l’image qu’elle venait de donner. En jetant un regard par-dessus son épaule, elle pouvait même voir son frère se moquer gentiment d’elle.  Ça ne la dérangeait pas, après tout, il la connaissait assez pour ne pas être surpris.

« Assoyez-vous mademoiselle… »

Les années qui suivirent furent les plus belles de sa vie. Entre amis, amour et cours, elle ne voyait tout simplement pas le temps passer. Rien que de repenser à son premier jour, elle avait la boule au ventre, ça allait lui manquer. Les professeurs, les bêtises dans la bibliothèque, les beuglantes de sa mère à l’occasion mais aussi l’ambiance de sa maison, ses amis, les Gryffondors. Elle n’avait jamais été une élève hors du commun. Elle ne sortait pas du lot au niveau de ses notes mais réussissait quand même.
Et aujourd’hui, alors qu’elle posait un regard mélancolique sur le flot de première qui attendait sagement de se faire répartir, elle prit réellement conscience d’entamer sa sixième année. Ses deux meilleures amies se tenaient à ses côtés et le reste de ses amis aussi d’ailleurs. Cette année commençait à merveille. Et avec le Tournoi des Trois Sorciers de cette année, elle ne doutait pas une seule seconde que cette année serait inoubliable !




Dernière édition par Marlène McKinnon le Jeu 10 Oct - 22:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Gryffondor

avatar


James C. Potter


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   23/05/2013
Ϟ PARCHEMINS :   158
Ϟ ANNÉE :   sixième année
Ϟ EPOUVANTARD :   un tas de photos qui brûle
MessageSujet: Re: Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.   Jeu 10 Oct - 19:57

Bienvenue Marlène Super choix de pv, bon courage pour ta fiche

_________________



    ⊹ i hopes.
    On dit que le coeur a ses raisons que la raison ignore. Et il semble que ce proverbe s'applique aussi à moi...



Revenir en haut Aller en bas

Brigthness Witch

avatar


Lily A. Evans


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   05/03/2013
Ϟ PARCHEMINS :   206
Ϟ AGE DU PERSONNAGE :   21
Ϟ ANNÉE :   6eme Année
Ϟ BAGUETTE :   En bois de saule, 25.6 cm, crin de licorne.
Ϟ EPOUVANTARD :   Les clowns...
MessageSujet: Re: Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.   Jeu 10 Oct - 20:21

Welcoooooome Very Happy
Merci de l'info concernant les PV, j'ai corrigé ça ;D

J'espère que tu te plaira ici, meilleure amie de mon coeuuuuuur  ! Si tu as des questions n'hésite surtout pas Very Happy

_________________

❝LOVE AND HATE ARE FINALLY FEEL SO CLOSE❞

Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. Albus Dumblerdore  ©️ pepperland
.
Revenir en haut Aller en bas

Gryffondor

avatar


Marlène McKinnon


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   10/10/2013
Ϟ PARCHEMINS :   23
Ϟ AGE DU PERSONNAGE :   58
Ϟ ANNÉE :   6 ème
Ϟ BAGUETTE :   Bois de vigne, 23,75 cm et crin de sombral.
Ϟ EPOUVANTARD :   Un cercueil qui menace de l'enterrer vivante
MessageSujet: Re: Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.   Jeu 10 Oct - 22:28

Haaan merci à tous les deux ! *-*

Revenir en haut Aller en bas

PNJ

avatar


Choixpeau


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   23/05/2013
Ϟ PARCHEMINS :   16
MessageSujet: Re: Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.   Jeu 10 Oct - 23:00


Congratulations !
Félicitations petit Feudeymonien ! Tu fais maintenant, officiellement parti de la grande famille que nous formons ici !


Le Choixpeau à décider de t'envoyer chez les Gryffondor
Maintenant il faut que tu apprenne à faire connaissance avec tes camarades / rejoigne tes collègues.. N'hésite pas non plus a leur demander de discuter avec toi !

Tu peux maintenant avoir accès a tout le monde magique !   
Si tu as un problème que tu n'arrive pas à résoudre, tu peux contacter n'importe quel membre du staff qui sera ravi de t'aider !

A bientôt !


_________________
CE COMPTE EST UN PNJ, MERCI DE NE PAS ENVOYER DE MP
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marlène ~ Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi, tu veux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget]
» Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain (Narcisse)
» Je n'oublie jamais personne ...
» Arystide ✞ « La plus grande ruse du démon est de faire croire qu'il n'existe pas. »
» Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Pv. Leslie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feudeymon ::  :: La Cérémonie de Répartition :: Candidatures Acceptées-