AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 You belong with me -- Julian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Serpentard

avatar


Amycus N. Carrow


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   25/05/2013
Ϟ PARCHEMINS :   134
Ϟ AGE DU PERSONNAGE :   28
Ϟ ANNÉE :   7ème
Ϟ BAGUETTE :   27.5 centimètre, bois d'acajou, coeur de fée et sang de vampire. Le coeur de fée lui donne une puissance incroyable pour les sortilèges, mais le sang de vampire la prédispose aux maléfices et autres sortilèges de magie noire
Ϟ EPOUVANTARD :   mon père
MessageSujet: You belong with me -- Julian    Sam 1 Juin - 14:53

Lors du petit déjeuner ce matin, j'ai reçu un hiboux. Ce n'était pas n'importe quel hiboux, non c'était Majesty, le Hiboux grand duc de mon père. Il m'avait apporté une petite boite. A ma plus grande surprise, lorsque je l'ouvris elle était vide. Qu'est ce que c'était donc que ça? Je glissa ma main à l'intérieur pour vérifier que rien n'était caché. Quelque seconde après que mes doigts aient touché l'intérieur de la boite, une lettre apparue. C'était surement un sortilège que mon père avait lancé. La boite devait donc contenir quelque chose d'une grande valeur. De toute façon il envoyait Majesty que pour les grandes occasions. Je retira la lettre de la boite afin de la lire

Citation :
Citation:

Mon cher fils,

Comme tu t'en doutes, tu n'étais encore qu'un enfant lorsqu'une jeune et jolie sorcière au sang pur t'a été promise. Tu termineras cette année tes études à Poudlard, et au vu des récents événements qui se produisent dans la communauté magique.  Le père de la promise  et moi même sommes d'accord sur le fait qu'il est grand tant que nos deux familles s'unissent. Tu devrais d'ailleurs songé à donner à la Future Mme Amycus Carrow un héritier afin de perpétuer la descendance de familles de sang purs, nobles par nature. Afin que tu demandes dans les plus bref délais la belle Alice Julian Cameross  en mariage, je te lègue la bague de la famille Carrow. Elle est dans la famille depuis plusieurs générations. Et il est inconcevable que tu te maries sans utiliser cette bague. Ne serait-ce que pour vérifier la pureté du sang de Melle Cameross. Après tout nous ne sommes pas sur à cent pour cent que le sang de cette famille soit totalement pur même si c'est ce qu'il prétende. Au vu de la dote que ma promise son père pendant son enfance, je n'ai pas pu refuser...même Greyback qui était mon premier choix pour toi m'offrait bien moins. Au deumaurant, la première clause du contrat de mariage étant que le sang de la demoiselle doit être à cent pour cent pur, je pourrais valablement annuler la promesse de mariage si tel n'est pas le cas. Peut être te demande en quoi un bijoux de famille pourrait servir pour vérifier la pureté du sang de ta promise? Je vais donc te conter l'histoire de la bague des Carrow. C'est avec cette bague que j'ai demandé ta mère en mariage, tout comme avant moi l'avait fait ton grand père Auxence lorsqu'il demanda ta grand mère Olympe Carrow née Roockwood  en mariage. Tout comme l'avait fait avant lui ton arrière grand père Amycus Carrow avec la jeune Néphalia Carrow. La légende dit que le premier Carrow : Alastor avait  jeté un sortilège de magie noire à la bague afin d'éviter de souiller l'arbre généalogique et la réputation de la famille Carrow «  Purs à jamais ». Si le sang de la personne à qui la bague est offerte n'est pas pur, la bague se mettra alors a lui bruler le doigt, puis la main, puis le bras... jusqu'à ce que la mort s'en suive. Le seul moyen d'arrêter le sortilège, est que le futur mari, retire l'alliance de la main de sa promise. Personnellement, si ta mère n'avait pas été de sang pure, et m'avait menti sur la pureté de son sang, je l'aurais laissé mourir, car c'est tout ce qu'un imposteur, comme un sang de bourbe mérite: La mort. Mais je n'avais aucun risque puisque ta mère était une black. Tu ne connais que trop bien la devise de la maison  des black «  toujours noble. » Cette bague a une énorme valeur monétaire comme familiale, c'est pourquoi, tu ne la voit pas dans ce coffret. Toutefois je sais que tu connais les sortilèges qui te permettrons de la faire apparaitre. Je te prie, de toujours utiliser les sortilèges de protection sur la bague tant que tu ne l'as pas donné à  Julian. Une fois qu'elle aura accepté les fiançailles, la bague sera en sécurité puisque comme toute bague de fiançailles des familles de sang pur elle est protégé par un sortilège qui fait qu'elle ne pourra plus retirer cette bague jusqu'au mariage, scellant ainsi définitivement votre union.

J'attend au plus vite, ta lettre m'informant que tu as demander la petite Cameross en mariage.

Bien à toi,

Amadeus Carrow.

Après le petit déjeuner, juste avant le début des cours, je me rendit dans mon dortoir afin de voir à quoi ressemblait cette fameuse bague. Après de nombreux sortilèges, la bague apparue enfin dans la boite. C'était une petite bague en or, surplomber d'un diamant qui étincelait de mile feux. A l'interieur de l'anneau était gravé les mots suivant «  Famille Carrow: Purs à jamais ».
Spoiler:
 



Après avoir contempler quelques instants la bague, je la rangea dans sa boite, lançant les 7 sortilèges de protection que mon père avait utiliser puis referma la boite, lançant 3 nouveaux sorts pour verrouiller la boite, puis un nouveau la rendant invisible. J'avais donc pris encore plus de précautions que mon père. Mais c'est que j'avais toujours été doué, en sortilège... je glissa la petite boite, qu'on ne voyait plus dans ma poche, avant de filer en cours, mais toute la journée, une seule question occupa mon esprit? Comment convaincre Julian de m'épouser. . je l'avais toujours entendue dire que jamais elle ne ferait l'objet d'un mariage forcé... son père l'avait-il prévenu de cette union?  Les questions se bousculèrent dans ma tête. Je rejoignis la salle commune, elle était déserte. Allongé sur un canapé, j'espérais que Julian daigne apparaître.

_________________


Hell is empty, all the devils are here "





Dernière édition par Amycus N. Carrow le Sam 22 Juin - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Serpentard

avatar


A. Julian Cameross


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   31/05/2013
Ϟ PARCHEMINS :   33
Ϟ ANNÉE :   6eme Année
Ϟ BAGUETTE :   Cerisier, crin de sombral, 21 cm
Ϟ EPOUVANTARD :   Son père
MessageSujet: Re: You belong with me -- Julian    Sam 1 Juin - 15:52

Amycus Ҩ Julian
« Amycus et moi, ensemble ? Jamais de la vie ! »


C'était un matin, une journée qui aurait dus rester dans l'idée que ça allait être quelques chose de simple et banale ! Mais non cette journée n'allai rien avoir de normal, et oui, si j'avais seulement sus un traître instant ce qui m'attendais en milieu de matinée. Je m'étais levé, habillé, maquillais toujours de manière aussi provocante, bref, tout était de plus normal pour un énième passait dans ma chambre, les autres filles dormait encore toutes. Je soupires, je suis toujours la seule à me lever plus tôt pour me préparer un peu mieux que les autres filles, en même temps elles ce fichent de leurs apparences, bien dommage je trouves que sait dégradés notre maison chez les serpentards, mais bon après tout c'est la vie, moi au moins je suis toujours aux belles couleurs vertes et argents. Une fois finis de coiffer ma chevelure blonde je les lisses d'un coup de baguette. Une fois fait je retourne à mon lit pour attrapez mon collier fétiche, un magnifique serpent en argent s'en roulant sur une pierre verte. Le serpent formant un S, je l'attache dans mon cours et une fois totalement prête je sors de la chambre pour descendre à la grande salle. Je croise plusieurs personnes que je salue d'un signe de main, seulement pour les serpents bien évidement, mais tous les autres je les regardent avec un air méprisant et supérieur, comme à mes bonnes habitudes, j'entre dans la salle, il y a quelques personnes déjà d'installé à la table.

Je m'avance alors, je m'assois alors aux côtés de certaines de mes amies, on voit soudain un grand hiboux grand Duc vraiment classe arriver pour aller ce placer devant Amycus, je ne prêtes pas plus attention à lui. Par contre mes soit disant amie semble toute curieuse de savoir ce que vient de recevoir le brun assit à quelques mètre de moi, je le regarde un instant de plus en prenant une gorgé de mon jus de citrouille, il semble lire quelques chose, j'hausse les épaules, les cours vont bien tôt commencé, je décide alors de me lever pour retourner dans ma salle commune histoire de sécher un peu et arriver en retard.

Alors que je marche dans les couloirs, une jeune fille de ma maison, une grande brune aux yeux de couleur azur, je la regarde mauvaise, elle me tends soudain une lettre avec un cachet de couleur rouge et la lettre « C », je soupire, mon père... Que me veut-il encore ! Je remercie d'un regard la jeune fille qui retourne dans la grande salle sans un mot. Je me rends d'abord dans ma chambre pour pouvoir lire la lettre qui m'intrigue au plus haut point. Quand je passe dans la salle commune personne ne s'y trouve et dans les chambres non plus, temps mieux alors ! Je m'assois sur mon lit, je regarde la lettre, mon cœur bats à tout rompre, je ne supportes pas quand mon père me contacte, ce qui est rare, et le peu de fois c'est pour des grandes annonce, je soupire et inspire pour me donner du courage, puis je l'ouvre avec délicatesse. L'écriture verte et soigné, légèrement penché, montre l'application de mon père pour l'avoir soit-disant écrit.

Citation :
«  Ma chère Alice Julian Cameross,

Te voilà maintenant âgé de 16 ans. Je sais que tu ne peux t'en souvenir, et je sais aussi combien tu as eus beau me dire, que te voir te marier serait une des pires choses, surtout par les mariages arrangés, mais lorsque tu es venus au monde, pendant ses onze années de séparations, j'ai promis a une famille toute aussi importante, riche, et purs que la notre, ta main. Leur fils, venant de la même école, âgé d'une année de plus que toi, je lui trouves ce charme fou, et je sais qu'il t'ai parfait. Et de toute les façons je ne te laisse pas le choix. Tu es donc promise au jeune homme suivant : Amycus N. Carrow.

Tu lui es parfaite, et il t'ai parfait ma tendre fille. Il te demandera sans doute ta main d'ici quelques heures, je tiens à ce que tu me tiennes au courant de tout ceci au, et n'oublie pas, aucun refus ne seras tolérer, tu sais comment je suis et si j'apprends que tu lui as refuser et donc compromis notre accord entre nos familles, je me verrais obliger de t'infliger un sanctions à la mesure des conséquence, et tu connais mes punitions favorite.

Ton père, Alexander Daïos Cameross. »

A peine avoir de lire la lettre que je la froisse sans ménagement, je la jette au sol, sort ma baguette et fait cramer en quelques secondes le morceaux de papier, je me sens monté en pression, comment a t-il oser me faire ça ! Quel abrutit ! Je le hais, je le déteste ! Et j'espère un jour pouvoir me venger de lui ! Je sens mes oreilles de renard apparaître, je donnes un coup dans mes cheveux en arrière, puis je sors alors de ma chambre toute aussi énervait. Quand je descend dans ma salle commune, l'ombre d'un jeune homme me saute au visage en quelques sortes, je me rends donc alors compte que ce n'est autre qu'Amycus, je me souvint soudain du courrier que le jeune homme à reçut tout a l'heure, je soupire énervait, je m'approche de son fauteuil, mes oreilles de renards toujours aussi apparente, je pose mes mains de chaque côté de l'accoudoir où ce trouve le jeune homme, je dégage mes cheveux sur le côté, approche mon visage du siens et puis demande alors d'une voix terriblement froide, mais d'un accent toujours aussi aguicheur :

« Dit moi Amy-cus -dis je en appuyant sur chaque syllabes de son prénom- je suppose que tu as été mis au courant de nos.... attend c'est quoi le mot déjà... - je fais une mine de réfléchir, avant de dire alors très sombre, et d'une manière signifiant que si je pourrais l'assassiner je l'aurais fais- Ah oui ! A propos de nos Fiançailles ! »

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Serpentard

avatar


Amycus N. Carrow


Ϟ ARRIVÉE A LONDRES :   25/05/2013
Ϟ PARCHEMINS :   134
Ϟ AGE DU PERSONNAGE :   28
Ϟ ANNÉE :   7ème
Ϟ BAGUETTE :   27.5 centimètre, bois d'acajou, coeur de fée et sang de vampire. Le coeur de fée lui donne une puissance incroyable pour les sortilèges, mais le sang de vampire la prédispose aux maléfices et autres sortilèges de magie noire
Ϟ EPOUVANTARD :   mon père
MessageSujet: Re: You belong with me -- Julian    Sam 22 Juin - 16:28

Citation :


J'étais assis sur un de ces canapés confortable de la salle commune à me demander comment. Oui, comment j'allais pouvoir demander la main de Julian Cameross. Cette fille était une vraie peste dont la passion première était de rendre la vie de son père infernale. Il fallait que je la convainque de m'épouser car moi je voulais de ce mariage. Je voulais de ce mariage car elle était belle, riche et de bonne famille. La couverture parfaite. Elle pourrait assurer la descendance des carrow et personne ne sera rien de ma relation avec lui. Sans parler qu'une fois marié ma soeur ne pourrais plus me tenir dans ses filets. Elle était l'arme fatale qu'il me fallait. Je ne pouvais pas échouer, je me devais de réussir cette demande en mariage. Que fallait-il faire? Devais-je lui sortir le grand jeux? Devais-je feindre de l'avoir toujours aimé. Les questions se bousculaient dans ma tête comme des enfants dans un couloir. Soudain, je sentis une présence derrière moi et très vite des bras m'entourèrent. Alors que je me retournais, je pu sentir le visage de la douce promise à quelques centimètres du mien. Que me voulait-elle? Etait-elle donc au courant?
« Dit moi Amy-cus -dit elle comme on parlerait à un enfant-  je suppose que tu as été mis au courant de nos.... attend c'est quoi le mot déjà... - Je la regardais avec lassitude. A quoi jouait-elle. Ne pouvait-elle pas aller droit au but? Ah oui ! A propos de nos Fiançailles ! »  Je plongea mon regard si envoutant dans le sien et laissa échapper un sourire. Elle était donc au courant. Parfait, je n'aurais donc pas besoin d'y aller par quatre chemins.
 
Je suis au courant. Je le suis depuis des années à vrai dire ma belle.-Mentais-je - Je ne pouvais rêver meilleure épouse et avoue que tu ne pouvais rêver meilleurs époux. Elle se battrait toute pour être à ta place. Mais je suis et serai à toi pour l'éternité." </blockquote>
fiche par century sex.

_________________


Hell is empty, all the devils are here "



Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You belong with me -- Julian    

Revenir en haut Aller en bas
 

You belong with me -- Julian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) Julian Morris - the enemy is the inner me (host)
» (m) julian schratter ⊹ my head is a jungle with you inside
» (m) Julian Morris - Libre
» (M) JULIAN SCHRATTER - Frère par adoption.
» (M) [LIBRE] Julian McCartney || ft. JULIAN SCHRATTER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feudeymon ::  :: Oubliettes-